Désinsectisation

Venez à bout de vos insectes grâce à NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT

NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT, entreprise spécialisée dans la désinsectisation pour professionnels et particuliers en RHONE-ALPES.

Un professionnel à votre aide

Les insectes peuvent vite devenir un fléau pour votre maison ou votre lieu de travail. NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT intervient rapidement sur toutes les situations sur simple appel en région RHONE-ALPES. NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT vous apporte les conseils et les résultats efficaces d'un véritable professionnel au service de la personne depuis plus de 20 ans. La désinsectisation demande une technique bien appropriée selon le type de parasites qui a envahi votre intérieur ou votre jardin.

Désinsectisation Grenoble

Une solution radicale

Les insectes peuvent engendrer des dégâts matériels mais aussi transmettre des maladies. C'est pourquoi vous avez besoin d'un spécialiste pour désinsectiser et désinsectisation votre domicile ou votre entreprise. NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT viendra à bout de vos moustiques, chenilles processionnaires, pucerons... dans votre jardin ou acariens, termites, cafards, mites alimentaires... dans votre maison. Un traitement durable proposé par un expert en désinsectisation à LYON, GRENOBLE ou CHAMBÉRY.

La fin des insectes dans votre maison

Pourquoi faire appel à NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT

  • Professionnel
  • Durabilité
  • Expérience
Désinsectisation Chambéry

La désinsectisation de votre maison passe par NORD ISERE 3D ENVIRONNEMENT

 

Cafard/Blattes

Un couple de cafards peut donner jusqu'à 100 000 descendants. Insectes nocturnes, les cafards s'attaquent aux provisions et aux vêtements par leurs excréments et par une sécrétion qui coulent de leurs bouches. Dés que vous avez aperçu un cafard, il faut réagir. Les cafards vivent environ 6 mois et se nourrissent de tout : pâtes, produits laitiers ou carnés et s'infiltrent dans les gaines d'aération, les colonnes de vide-ordures et se réfugient dans les endroits chauds et humides, derrière les meubles, le réfrigérateur, les plinthes, les boîtiers des interrupteurs, autour des tuyaux et à l'intérieur des placards et des fentes des murs. Les espèces nuisibles qui se retrouvent dans les habitations se nourrissent des différents aliments qu'ils peuvent trouver. Ils peuvent devenir très nombreux et dégager une odeur nauséabonde. Ils peuvent également être porteurs de microbes et provoquer des allergies chez l'homme.

Teigne

Le terme « teigne » désigne de nombreuses espèces de papillons de l'ordre des lépidoptères classées dans des familles et des genres différents. Les chenilles creusent des galeries le plus souvent dans les feuilles, les bourgeons et les fleurs, parfois dans les fruits, les racines ou les tubercules, de nombreuses espèces de plantes cultivées, causant des pertes économiques importantes. Certaines espèces s'attaquent aux denrées alimentaires : farine, cacao, graines, fruits secs... On les appelle parfois aussi des mites

Fourmis Charpentières

Les fourmis charpentières mesurent entre 1/4 de pouce et jusqu’à 1 pouce.

Le nid principal des fourmis charpentières ne comportent en règle générale qu’une seule Reine qui pondra des dizaines de milliers d’œufs au cours de sa vie. Les fourmis charpentières ne mangent pas le bois, elles y forent et le recrachent.Les fourmis charpentières adorent le bois humide et dégradé. Elles y font leur nid. On mélange souvent les fourmis charpentières avec les termites, pourtant ce sont deux espèces très différentes qui ne se ressemblent pas.

Pyrales de Buis

C'est un papillon nocturne, attiré par la lumière, qu'on peut voir tournoyer autour de lampadaires, mais qu'on ne voit voler de jour que s'il a été effarouché. La chenille de ce papillon ne semble consommer que des feuilles de buis (déjà observé en Europe sur Buxus sempervirens (buis commun). Il s'agit d'une espèce envahissante, qui figure depuis 2008 sur la liste d'alerte de l'Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes

Son introduction accidentelle en France a été repérée en 20083, mais le nombre d'individus laisse penser qu'elle date de 2005 au moins. Depuis, cette espèce est régulièrement signalée en Alsace, et plus récemment en Île-de-France et en Poitou-Charentes, dans le Rhône, l'Isère et les Pyrénées-Orientales. Les adultes sont exclusivement nocturnes. En Europe occidentale, l’espèce semble produire deux à trois générations par an.

  • L'hivernage se fait sous forme de jeunes chenilles, dans des cocons de feuilles et de soie, situés à l'intérieur du feuillage des plans infestés.
  • La première génération des papillons prend son vol en juin.
  • La ponte des œufs en groupe se fait sur la face inférieure des feuilles.
  • Les œufs donnent naissance aux chenilles.
  • Les chenilles au dernier stade mesurent 35-40 mm de long. Elles se transforment alors en nymphes.
  • La nymphose dure environ un mois (pendue par la queue, tête vers le bas, généralement dans un cocon tissé entre les feuilles).
  • Les papillons en sortent deux à trois semaines après.
  • La dernière génération passe l’hiver en l’état de jeunes chenilles logées dans des cocons.

Dès mars, elles quittent leurs cocons et recommencent à s’alimenter sur les feuilles.

Punaises des lits

L'appellation punaise des lits peut désigner plusieurs espèces d'hétéroptères de la famille des Cimicidae, selon les régions du monde où le terme est employé. Exclusivement hématophages, elles piquent et sucent le sang de leur hôte. Au début du XXIe siècle, certaines espèces de punaises semblent de nouveau proliférer1. Ce sont des insectes exclusivement nocturnes, mais lorsque la population augmente ils peuvent se promener même le jour. Les punaises de lit ont resurgi dans les années 1980 pour des raisons qui ne sont pas claires, mais les facteurs qui y ont contribué peuvent être la résistance aux pesticides, l'interdiction de certains pesticides jugés dangereux pour l'homme et l'augmentation des échanges mondiaux.

Araignée

Les araignées ou Aranéides (ordre des Araneae) sont des prédateurs invertébrés arthropodes de la classe des Arachnides.

Elles sont dotées de huit pattes et ne disposent ni d'ailes ni d'antennes ni de pièces masticatrices dans la bouche. Leurs yeux peuvent être simples ou multiples. Elles sécrètent de la soie (une solution protéinée synthétisée par des glandes généralement situées à l’extrémité de l’abdomen) qui sert à produire le fil qui leur permet de se déplacer, de tisser leur toile ou des cocons emprisonnant leurs proies ou protégeant leurs œufs ou petits. Toutes les espèces connues d'araignées sont prédatrices.

Cycle de vie et reproduction

Araignée et son cocon de soie contenant ses œufs (masse bleu sombre)

  • Les araignées saisonnières vivent de 6 mois à 1 an et meurent dès que leurs enfants sont adultes.
  • Les araignées annuelles vivent de 1 à 2 ans et meurent après l'éclosion des jeunes.
  • Les araignées pérennes vivent plusieurs années (mygales, filistates)

Mouches

La mouche est le plus souvent regardée par l'Homme comme un insecte malpropre et vecteur de maladies comme le typhus ou le choléra. Les mouches se trouvent par exemple par milliers dans les latrines. Quelques mouches sont hématophages et peuvent transmettre des maladies comme la leishmaniose ou la maladie du sommeil. D'autres espèces, de par leur coexistence avec l'homme, peuvent lui transmettre des maladies comme le choléra ou le typhus, durant des périodes où la situation sanitaire d'une région est de mauvaise qualité. D'autres mouches, une fois ingurgitées, peuvent provoquer des myases. Certaines sont vectrices de maladies parasitaires, telle la maladie du sommeil qui est véhiculée par la mouche tsé-tsé. Certaines espèces font aussi, à l'état larvaire surtout, des dégâts aux récoltes ou parasitent le bétail. Aussi la lutte contre les mouches mobilise-t-elle des sommes très élevées, et le recours à des procédés très divers afin de limiter leurs populations, dans les pays industrialisés comme dans le Tiers-Monde.

Le principal facteur qui rend les mouches mal perçues par l'homme est le dérangement et la perturbation de ces insectes. Les mouches ont tendance à se poser n'importe où sur le corps humain en dépit du sentiment d'insécurité senti une fois traquées, avec une insistance incompréhensible. Leur bourdonnement est très nuisible, surtout en période de sommeil ou de concentration. C'est la cause la plus importante qui rend les mouches détestées et traquées par les êtres humains.

Forficules communs

Le ou la Forficule (Forficula auricularia Linnaeus, 1758), aussi appelé Pince-oreille (pluriel Pince-oreilles) ou Perce-oreille, est un insecte dermaptère polyphage de la famille des Forficulidae.

Taille : les adultes mesurent de 1 à 2 centimètres de long.

Couleur : leur corps est couvert d'une carapace ou cuticule, brun-roux brillant. L’abdomen est souvent plus foncé que la tête et le thorax.

Forme : de forme très allongée, il possède deux longues antennes, une paire de pièces buccales de type « broyeur ». Il est muni de petites ailes, qu’il n'utilise pratiquement pas, sauf pour planer. Le forficule est capable de voler mais il le fait rarement.

Le perce-oreille doit son nom à son abdomen qui se termine par deux cerques ayant la forme d'une pince, plus foncés sur leurs extrémités. Ces cerques sont presque droits chez les femelles alors qu'ils sont nettement incurvés chez les mâles. Ce sont des armes défensives mais guère efficaces face à leurs gros prédateurs (oiseaux, lézards, mammifères insectivores, dont musaraignes...).

Le jour, le perce-oreille, lucifuge (fuyant la lumière), passe la plupart de son temps dans les crevasses du sol, sous les écorces du bois mort, dans le creux des fleurs ou entre les pétales de grosses fleurs (roses par exemple).

La nuit, il sort et part à la recherche de nourriture (pucerons, psylles..). Il peut également se cacher sous le linge étendu à l'extérieur.

38510 - COURTENAY -

France

06 72 91 49 74